19/06/2006

On va conclure ...

Écrire un feuilleton n’est pas un exercice pénible, c’est faire plaisir au lecteur et se faire plaisir mais lire un feuilleton est plus délicat, il faut s’y astreindre quotidiennement, à peine de sombrer dans l’incompréhensible. Se relire, quelle catastrophe, sur ces blogs, merveilleux outils mais qui vous placent la tête à l’envers dans un monde sans dessus dessous et sans dessous, c’est grivois...

Il est donc possible d’obtenir les textes par chapitres entiers voir par épisodes ou livres entiers si vous le souhaitez en le demandant à xian@xianhenri.net.

 

Dans quelques heures, il sera normal de changer d’attitude, Henri est devenu hélène, l’Ara qui rit doit comme il se doit être ravaudé, ravalé, remis à neuf, mode oblige, Hélène va s’occuper de tout.

Bientôt : Hélène, je m’appelle Hélène !

10:58 Écrit par H | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.