03/06/2006

Chacun passa une mauvaise journée

Au matin, elle fut maussade et peut-être lui-aussi. Oui, lui aussi.

Chacun passa une mauvaise journée, il y eut de brusques sautes d’humeur et des passages de spleen, de langueurs, des temps morts , des moments de non-vie. Joseph ne parvint pas à fixer un sujet sur une toile. Chacun traînait derrière lui une odeur bizarre.

 

Simone qui avait un bon corps qui marchait bien et une tête tranquille un peu folle devenait sombre. Joseph pensait que Simone c’était la non-exploration, il se disait, je la rejoint, elle est plus vite nue que Lucky Luke ne sort son colt, elle tourne la tête à gauche et attend le baiser, la pointe de ses seins se dresse lentement, puis l’aréole se gerce d’imperceptible remous et puis une mécanique simple nous entraîne... Mais voilà, depuis quelques jours Simone n’était plus pareille.

 

 

(à suivre) MD

15:23 Écrit par H | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.