11/04/2005

Lundi matin

La notoriété dont jouit Henri Sim a quelque chose de rassurant, il est bien de savoir que vous êtes un Pablo, un Jean-Paul, un Staline dont l’histoire retient le nom. Henri Sim est un liégeois turbulent qui s’est estompé un trimestre pour une enquête difficile, il fallait remonter dans le temps, devenir ouvrir syndiqué, travailler à la Dépêche en catimini, téléphoner à Narcejac et envoyer un mail à Vandromme.

Un matin d’avril comme celui-ci mérite peut-être un passage chez Bardoumont qui doit triturer ses pousses de radis et carottes, encore sous châssis.

Evidemment, les lecteurs du monde entier, submergés de slips monégasques et de toges romaines se demandent avec moi et  anxiété ce qu’est un liégeois. Un café ? Une gaufre ? Un sachot frit ? Une extension de l’appartement de Woody Allen ?

Outremeuse serait-il l’autre nom de Manhattan lequel n’est d’ailleurs qu’un ancien Nieuw Amsterdam que le cigarettier Peter Stuyvesant avait découvert en remontant le Nil ... je me demande si je ne confonds pas avec Livingstone, le goeland.

 

Ce qui est important est de savoir que Liège est le centre du monde !

Et que la Dépêche est le journal le plus lu après l’Asahi Shimbum.

 

Ce récit xiannesque voire xianique sera donc désormais mis en page par Isidore Bautrelet heureux de quitter un moment les chiens écrasés, les querelles de voisinage, le récit du goal démoniaque de l’ASR Tilleur, d’autant plus qu’il paraît que l’inspecteur Ganimard comme son collègue Jules prennent leur retraite anticipée.

 

Serait-ce donc un roman d’anticipation ?

Ce qu’on en a lu jusqu’à présent ne laisse rien à croire sinon que l’infâme sanguinaire aurait inventé un produit à faire pâlir Frankenstein et que la SSMJ a recruté une sorte de wonderwoman.

 

( à demain, si vous le voulez bien ).

 


08:09 Écrit par H | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bravo Je viens de découvrir ce blog. Il est génial...

Écrit par : mik | 11/04/2005

Les commentaires sont fermés.