20/02/2005

Rentrer dans la "norme" ?

Henri Sim se demanda un moment s’il avait la solution au premier problème de l’agence, mais, était-ce cela le premier problème ? Il y avait le départ sans préavis de Carter, la plaque sidolée à remplacer, Hélène qui devenait 50 50 dans les listes électorales avant de se mettre une fichu sur la tête, l’O.P.A. lancée par la SSMJ et les étranges interventions du syndicat papautaire, sans parler d’un immense problème de communication :

Deux fois en huit jours ... le langage change, on ne peut pas dire à un écran : «  Ce que tu écris, dessines, photographies ne me plaît pas », il se fâche aussitôt, il est hors du sens commun, il est lui-même virtuel ...Toute la société devient virtuelle, un malfrat ne va plus en prison, un balayeur est un technicien diplômé de surface, aïe, un malfrat ? une brebis égarée dans la jungle des méchants comme toi Henri, un qui faisait qu’à embêter personne avec ses joints et le pognon piqué pour se le acheter...tandis que toi ! qui tries même pas tes ordures ! ....T’es mal barré Henri, faut plus enquêter sur un pervers qui fait que tenir à son boulot, qu’a versé un euro par son SMS à l’intention du Tsunami. (Il croyait que c’était un de ces Ruandias qui demande toujours de l’argent pour débloquer son compte en Côte d’Ivoire).

 


06:40 Écrit par H | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.